صور من الفايسبوك

Libye : la Conférence nationale reportée en raison des affrontements

Le représentant des Nations Unies pour la Libye, Ghassan Salamé, a annoncé mardi que la Conférence nationale libyenne serait reportée en raison de l’offensive qui se déroule actuellement à Tripoli.

“Nous ne pouvons pas demander aux gens de participer à la conférence sur fond de coups de feu et de frappes aériennes”, a déclaré M. Salamé dans un communiqué dans lequel il condamne également l’attaque par les troupes armées du maréchal Haftar contre le seul aéroport civil dans le pays.

Le représentant spécial a précisé que l’ONU avait décidé de ne pas se précipiter et d’agir avec “prudence et responsabilité” face aux affrontements, “afin de ne pas gaspiller les opportunités historiques disponibles”, alors que le secrétaire général de l’ONU continue d’appeler les parties en Libye à mettre fin aux opérations militaires.

  1. Salamé a néanmoins souligné que la réunion, prévue pour la semaine prochaine, aurait lieu “dans les meilleurs délais”. L’armée dirigée par le maréchal Haftar, alliée au gouvernement basé dans l’est du pays, a lancé jeudi une offensive visant à prendre le contrôle de l’ouest de la Libye, et notamment de Tripoli, la capitale du pays, où se trouve le gouvernement soutenu par l’ONU. Les forces gouvernementales de Tripoli ont immédiatement riposté à cette attaque.

La Libye, un pays d’Afrique du Nord confronté à de profondes divisions politiques, peine à accomplir sa transition démocratique, et reste en proie au chaos et aux violences depuis la chute du régime de l’ancien dirigeant Mouammar el Gadhafi en 2011

مقالات ذات صلة

زر الذهاب إلى الأعلى