mardi , octobre 15 2019
Home / À la une / 2e soirée du Festival de Timgad, le public crée une belle ambiance

2e soirée du Festival de Timgad, le public crée une belle ambiance

Le nombreux public qui a afflué au théâtre en plein air contigu au site archéologique de la ville de Timgad (wilaya de Batna) a créé, dans la nuit du lundi à mardi, une belle ambiance lors de la deuxième soirée de la 41ème édition du Festival international de Timgad.

La soirée a été, en effet, marquée par une profonde communion entre le public et les artistes dans une atmosphère chaleureuse jusqu’aux premières lueurs du jour, notamment avec Mok Saib, la star du jour, un artiste algérien vivant en Angleterre qui a enflammé les gradins du théâtre en plein air avec ses chansons modernes.

L’invité de Batna, qui a chanté pour la première fois sur la scène de Thamugadi, a littéralement enchanté ses fans, notamment les plus jeunes venus de différentes régions de Batna et des wilayas voisines en interprétant ses plus belles chansons, telles que « Nadik Maâya Fi Bali », répétée en chœur par le public dans une ambiance magique, nimbée par la lumière diffuse des téléphones portables.

L’artiste Mok Saib a galvanisé les gradins en dépit du fait que la soirée se soit prolongée jusqu’à 2 heures et demie du matin, voulant faire de sa première participation au festival de Timgad « un souvenir inoubliable », dédié à un public connaisseur et branché.

L’autre star de la soirée, l’artiste Chemsou Freeklane, qui a déjà eu l’occasion de chanter devant ses fans à Timgad, a régalé les adeptes du « Rai » avec ses plus belles chansons, notamment « Lalla Mira », « Rouhi Rouhi Ya Dounia », « Koulili Waâlach », enjolivant à son tour cette seconde soirée du festival de Timgad, marquée par une mosaïque de chansons algériennes variées.

Cette soirée a vu également la première apparition sur la scène du théâtre en plein air de Timgad du chanteur Ali Amran qui a émerveillé le public essentiellement composé de jeunes, avec ses chansons conjuguant le genre kabyle et le rock, dans une totale communion avec les spectateurs.

Les tonalités des chants Naili et sétifien ont également fait vibrer les gradins du théâtre en plein air de Timgad à travers l’interprétation des artistes Lazhar Djilali et Cheb Khallas qui ont particulièrement ravi les familles présentent en force.

Pour rappel, la soirée d’ouverture de la 41ème édition de ce festival a attiré, cette année, un large public de fervents partisans de Thamugadi, dont l’étoile du jour a été l’artiste Rim’k, qui a électrisé le théâtre en plein air, attenant au site archéologique de Timgad, jusqu’aux premières heures de la journée de lundi.

La troisième soirée du festival international de Timgad prévue dans la nuit de mardi à mercredi, sera animée par Cheb Wahid, Taous, Cheba Yamina et Massinissa.

Check Also

Les Tunisiens votent pour une présidentielle à suspense

    Homme d’affaires controversé ou théoricien du droit rigide: les Tunisiens ont commencé à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *