vendredi , octobre 23 2020
Home / Régions / 8 mai 1945: appel à la création d’institutions de recherches sur les crimes du colonialisme

8 mai 1945: appel à la création d’institutions de recherches sur les crimes du colonialisme

Les participants à une conférence historique nationale organisée jeudi à Sétif ont appelé à la création d’institutions de recherches sur les crimes perpétrés par le colonialisme contre le peuple algérien.

Pr. Soufiane Loucif de l’université de Sétif-2 a relevé que des centres de recherches sur l’histoire de l’Algérie existent mais aucun n’est spécialisé dans les recherches sur les crimes du colonialisme. Il a également estimé que les écrits sur les massacres du 8 mai 1945 restent ‘‘insuffisants’’ malgré leur importance dans l’évolution du mouvement nationaliste et le fait de constituer un prélude à la révolution de novembre.

Le conférencier a mis l’accent sur les efforts des historiens et centres de recherche pour éclairer cet épisode de l’histoire contemporaine de l’Algérie estimant ‘’l’existence d’archives, de documents et de journaux coloniaux offre aux chercheurs des outils pour écrire sur ces massacres horribles et ce génocide’’.

Il a également appelé à ‘’ouvrir les archives nationales aux chercheurs pour leur permettre de documenter et mettre en lumière ces pages importantes de l’histoire de l’Algérie’’.

La rencontre a été marquée par la lecture par le directeur local des moudjahidine de la lettre adressée aux participants par le ministre des Moudjahidine et Ayant Droit, Tayeb Zitouni dans laquelle il a relevé que ‘’l’impact historique des massacres du 8 mai 1945 a été grand, a marqué la mémoire nationale et avait fait comprendre aux Algériens que la liberté s’arrache non par la politique mais par le force des armes’’.

‘’75 ans après, cette date rappelle aux Algériens leurs souffrances de plus d’un siècle de colonialisme horrible et de la haine montrée sauvagement par les français qui célébraient alors leur victoire sur le nazisme par le massacre des algériens et les exactions’’, a encore souligné le ministre.

M.Zitouni a rappelé le caractère pacifique des manifestants et a estimé que ‘’les massacres du 8 mai 1945 avaient balisé pour le mouvement nationaliste la voie du recouvrement de l’indépendance et de la dignité du peuple algérien qui conduira au déclenchement de la révolution libératrice du 1er novembre 1954’’.

Le commandant général des Scouts musulmans algériens (SMA) Abderrahmane Hamzaoui est intervenu via la plateforme électronique Zoom pour inviter les scouts à assumer leur rôle qui est aujourd’hui de ‘‘servir la patrie par la science, le travail sérieux et en imitant les chouhada du 8 mai 1945’’.

Organisée sous le slogan ‘‘l’Algérie, toujours victorieuse’’ par les Scouts musulmans algériens via la plateforme électronique Zoom au siège de la wilaya, la rencontre s’inscrit dans le cadre de la célébration du 75ème anniversaire des massacres du 8 mai 1945.

La conférence s’est tenue en présence des cadres de la wilaya, de moudjahidine et du président de l’association 8 mai 1945, Abdelhamid Selakdji.

Check Also

Ouargla-Covid19: distribution de 100 000 bavettes aux citoyens

Un lot de 100.000 bavettes de protection a été distribué au profit des citoyens à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *