mercredi , octobre 16 2019
Home / À la une / Algérie -Tanzanie (3-0) : l’Algérie conclut son premier tour par un sans-faute

Algérie -Tanzanie (3-0) : l’Algérie conclut son premier tour par un sans-faute

Avec une équipe B et neuf changements, l’Algérie a remporté son troisième match d’affilée pour cette CAN 2019 en Égypte face à la Tanzanie (3-0), ce lundi 1er juillet. Héros du Mondial 2014 au Brésil, Islam Slimani a inscrit le premier but et Adam Mohamed Ounas a doublé la mise avant de s’offrir un doublé. L’Algérie n’avait jamais aussi bien commencé une CAN depuis son sacre en 1990.

Révolutionnaire. Contrairement aux trois CAN précédentes, les Fennecs ont réalisé un début de compétition excellent. Lors de la première rencontre, les joueurs de Djamel Belmadi – qui a aligné une équipe B pour cette troisième rencontre face à la Tanzanie – ont commencé en trombe avec une victoire face au Kenya (2-0). La première pierre de la reconstruction a été posée sur le sol égyptien. Ensuite, les Fennecs ont battu le Sénégal (1-0).

Casser la mauvaise spirale

En vingt années, comme le soulignait  Riyad Mahrez, l’Algérie n’avait remporté aucune rencontre d’ouverture. « Notre premier objectif, c’est d’aller plus loin qu’en 2017 (quarts). On est plus forts potentiellement, mais il va falloir garder le même état d’esprit. La compétition est encore longue. Ça va être une Coupe d’Afrique difficile pour tout le monde », soulignait l’attaquant de Manchester City. « On a cassé cette mauvaise spirale. Il reste encore des matches », soulignait le coach arrivé à la tête de l’équipe en août 2018 après une période trouble et agitée pour le football algérien.

Ce soir à l’Al Salam Stadium du Caire, l’Algérie a encore pu compter sur ses supporters, les plus bruyants à s’être déplacés en Égypte. Et la première action des Fennecs, positionnés en 4-4-2, les a fait sursauter de leur fauteuil. Dès la troisième minute, profitant d’une contre-attaque, Hicham Bouddaoui (Paradou FC), pour son premier match officiel, se retrouve à l’entrée de la surface, mais croise trop son tir.

Le retour de Slimani

La suite : une occasion énorme pour Islam Slimani (6e), sur le banc lors des deux premières rencontres. Le héros du Mondial 2014 contre la Russie pour le but de la qualification (huitièmes de finale) est fauché par le gardien tanzanien. Le joueur de Leicester trouve le fond des filets à la 34e minute. Le Napolitain Adam  Ounas s’offre carrément ses deux premières réalisations et son premier doublé avec les Verts (39e et 45e+2). Ounas avait déjà été passeur décisif pour Slimani ! cette prestation lui a d’ailleurs valu d’être élu homme du match.

Longtemps considérés comme des favoris du continent africain, les Fennecs sont pourtant arrivés en Égypte sur la pointe des pieds. La cause : leur absence du Mondial 2018 et leur piteuse élimination dès les poules de la CAN 2017 au Gabon. Le huitième de finale au Mondial 2014 au Brésil paraissait bien loin.

Laissés au repos, les titulaires habituels attendent désormais le deuxième tour pour montrer que l’on peut de nouveau compter sur eux. Le football algérien aurait-il aussi vécu sa révolution ?

Check Also

Les Tunisiens votent pour une présidentielle à suspense

    Homme d’affaires controversé ou théoricien du droit rigide: les Tunisiens ont commencé à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *