National

Ils sont au centre des priorités de l’étape actuelle, affirme Louisa Hanoune : Immunisation du pays et renforcement du front interne

La secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT), Louisa Hanoune, a affirmé, hier à Alger, que l’immunisation du pays et le renforcement du front interne étaient « au centre des priorités » de l’étape actuelle.
Invitée du Forum du quotidien « El Moudjahid », Mme Hanoune a indiqué que « l’immunisation de notre pays et le renforcement du front interne, étaient au centre des priorités de l’étape actuelle, en vue de faire face aux différents dangers qui guettent le monde et la région », appelant l’ensemble des acteurs, en tête desquels les syndicats des travailleurs à « mener des initiatives, en vue de soutenir les positions officielles de l’Etat et faire face aux plans qui ciblent notre pays » et qui sont fomentés par des ensembles et alliances du mal, relevant dans ce contexte, les actes subversifs dans la région du Sahel et les tentatives de déstabilisation des relations bilatérales dans la région.
Après avoir mis en garde contre les tentatives d' »inonder l’Algérie de stupéfiants pour empoisonner les jeunes », Mme Hanoune a souligné la nécessité d' »élever les degrés de vigilance et de barrer la route aux parties qui tentent de nous faire du mal », notant que « l’Algérie est un pôle et un facteur de stabilité dans la région, d’autant qu’il faut faire face à ces dangers avec intelligence ». Mme Hanoune a réitéré, à cette occasion, sa condamnation du génocide « barbare » que subit le peuple palestinien à Ghaza, saluant les positions de l’Algérie à l’égard de la cause palestinienne, ainsi que les décisions du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, au profit des étudiants palestiniens en Algérie.
Pour la SG du PT, « le peuple palestinien attend aujourd’hui beaucoup de l’Algérie, compte tenu de ses positions historiques vis-à-vis de la cause palestinienne, d’autant plus que l’Algérie est capable d’unifier les factions palestiniennes ».
Concernant les affaires intérieures du pays, Mme Hanoune a réitéré son soutien aux mesures décidées par la loi de finances de l’exercice 2024 qui consacre, a-t-elle rappelé, d’importantes enveloppes financières à l’aspect socio-économique en vue d’améliorer le pouvoir d’achat, saluant les décisions du président de la République portant augmentation des salaires, révision des statuts des travailleurs de plusieurs secteurs et aide aux agriculteurs, ainsi que des décisions « encourageantes » au profit des entreprises.
Mme Hanoune a, enfin, appelé à la tenue d’assises nationales dans différents secteurs, en vue d' »ouvrir un débat national qui regroupe l’administration, les syndicats et les experts, dans le but de renforcer le tissu économique national ».
R.A.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page