À la uneRégions

Djelfa : Grandes potentialités pour développer l’investissement à Messaâd et Aïn Oussara  

Les wilayas déléguées de Messaâd et d’Aïn Oussara recèlent de grandes potentialités qu’il faut faire connaître afin d’attirer les opérateurs économiques et promouvoir l’investissement, a affirmé, dimanche dernier, un responsable de l’Agence algérienne de promotion de l’investissement (AAPI).

Dans une déclaration à l’APS, le directeur du guichet unique décentralisé, Messaoudi Belkacem, a indiqué que des mesures ont été prises « afin de faire connaitre les potentialités de la wilaya de Djelfa et des deux wilayas déléguées, Messaâd et Aïn Oussara, pour la promotion de l’investissement local ». L’organisation de rencontres de proximité pour expliquer les textes de la nouvelle loi sur l’investissement et pour mettre en exergue les offres dont dispose cette région en matière d’investissement national et étranger s’inscrivent dans cette optique, a-t-il ajouté. Le même responsable a noté qu’un programme de rencontres de proximité a été lancé en mars dernier et qui se sont poursuivies en avril courant, à travers plusieurs daïras de la wilaya de Djelfa et des deux wilayas déléguées, en vue d' »expliquer les démarches d’accès au foncier industriel et économique via la plate-forme lancée récemment ». Il a souligné que cette plate-forme permet aux investisseurs de s’inscrire pour consulter la liste du foncier industriel disponible avec une possibilité de choisir l’assiette de terrain et suivre le traitement du dossier, ajoutant que les investisseurs ont été conviés à travers un questionnaire à faire des propositions quant aux activités dans lesquelles ils souhaiteraient investir. L’économie du savoir et de la technologie, l’industrie de transformation, l’agroalimentaire, les activités liées aux énergies renouvelables et les produits pharmaceutiques et parapharmaceutiques, « sont autant de secteurs que les pouvoirs publics veulent promouvoir pour assurer la sécurité alimentaire et réduire la facture des importations », a-t-il indiqué. Pour rappel, 46 projets ont été enregistrés au guichet unique décentralisé de la wilaya de Djelfa entre janvier et octobre 2023. La majorité des projets enregistrés relèvent de l’industrie et de l’agriculture avec un investissement de plus de 13 milliards de DA qui généreront près de 1.660 postes d’emploi.  Constituant un trait d’union entre le nord et le sud du pays, la wilaya de Djelfa est dotée de potentialités « prometteuses » d’investissement dans plusieurs secteurs à savoir l’industrie de transformation, l’agroalimentaire, la sous-traitance dans l’industrie mécanique, les énergies renouvelables, le tourisme, et l’industrie pharmaceutique et textile, a indiqué M. Messaoudi.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page