À la uneUrgent

Gaid Salah demande l’application de l’Article 102

 

Le vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’ANP, a suggéré, ce mardi 26 mars, l’application de l’article 102 de la Constitution, prévoyant l’état d’empêchement du président de la République.

« Il faut adopter une solution qui garantit la satisfaction de toutes les revendications légitimes du peuple algérien et qui garantit le respect des dispositions de la Constitution et la continuité de la souveraineté de l’État, une solution de nature à être acceptée de tous. C’est une solution prévue par la constitution dans son article 102 », a déclaré Ahmed Gaïd Salah dans une allocution prononcée lors de sa visite dans la 4e région militaire (Ouargla).

Selon la Constitution, c’est le Constitutionnel qui est habilité à déclencher la procédure de destitution du chef de l’État en appliquant l’Article 102.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page