À la uneRégions

Ghardaïa : Installation de la commission chargée de préparer le recensement de l’agriculture

La commission chargée de la préparation du recensement général de l’agriculture (RGA) a été installée dans la wilaya de Ghardaïa, a-t-on fait savoir samedi auprès de la Direction des services agricoles (DSA).
La commission de suivi technique et opérationnelle, composée de représentants des différentes institutions, a été installée en prévision de l’opération de recensement général de l’agriculture prévu en 2024, a déclaré à l’APS le chargé du suivi de cette opération à la Direction des services agricoles (DSA), Khaled Djebrit. Ce recensement du patrimoine agricole et animalier du pays intervient après les résultats positifs (test) enregistrés en 2021 et 2022 dans cinq wilayas pilotes dont Ghardaïa qui a été choisie comme wilaya pilote pour la mise en œuvre d’une application numérique du recensement selon une approche modulaire (version soft), préconisée par l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), a expliqué M. Djebrit. Il s’agit d’une opération de collecte des données s’appuyant sur l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC) et l’utilisation de dispositifs de géo-référencement, y compris les systèmes de positionnement global (GPS) et les systèmes d’information géographique (SIG), ainsi que les tablettes paramétrées et ordinateurs portables, a-t-il ajouté . Il portera sur le recensement de la population active dans le secteur agricole, les exploitations et la superficie agricole utile du pays, selon la même source. Ce recensement général permettra de cerner avec précision l’état actuel du secteur agricole, de dégager des données précises sur le secteur aux niveaux local et national à même d’optimiser et renforcer les interventions et programmes de développement agricole des pouvoirs publics, a expliqué le même responsable. Cette opération de statistique d’envergure nationale s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la feuille de route du secteur agricole 2020-2024, a-t-il indiqué. Ce recensement agricole est «crucial» pour les pouvoirs publics afin de mettre en œuvre une politique de développement agricole et rurale basée sur des données fiables. Il permet une meilleure connaissance du tissu agricole, dont le nombre et la taille des exploitations, l’utilisation des terres, les superficies cultivées, l’intensité des cultures, les installations d’irrigation, l’utilisation des intrants agricoles, le cheptel, ainsi que les données démographiques sur les agriculteurs et l’emploi, a-t-il signalé.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page