À la uneÉconomie

Le Sommet d’Alger reflète la détermination commune de renforcer le rôle du GECF dans la sécurité énergétique mondiale

Le président du Conseil présidentiel libyen, Mohammed Younes El-Menfi, a affirmé, hier lors des travaux du 7e Sommet du Forum des pays exportateurs de gaz (GECF) qui se tenus à Alger sous la présidence du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, que cette rencontre périodique « reflète la volonté commune de renforcer le rôle du Forum et son apport à la sécurité énergétique mondiale ».

Intervenant lors des travaux du forum, M. El-Menfi a fait savoir que cette réunion périodique est « une preuve de la volonté commune de renforcer le rôle du Forum et son apport à la sécurité énergétique mondiale, ainsi qu’à la stabilité des marchés et à la réalisation du développement durable qui profite tant aux producteurs qu’aux consommateurs ». Selon le responsable libyen, cela intervient à travers « le renouvellement du dialogue et de la concertation entre toutes les parties prenantes, à même de réaliser les objectifs du Forum et de renforcer sa vision pour la consolidation du rôle du gaz naturel en tant qu’énergie propre et amie de l’environnement, contribuant à soutenir la croissance économique, et le développement social et durable ».

  1. El-Menfi a également souligné l’engagement de son pays envers « les objectifs du Forum, en tant que plateforme active pour la coopération et la coordination entre les pays membres sur les questions relatives au gaz naturel, outre la promotion de l’échange de vues et l’analyse commune des conditions du marché et des perspectives de croissance de l’industrie du gaz naturel et de ses utilisations ». Il a ajouté que « le progrès palpable en Libye dans les différents dossiers politiques et sécuritaire et sur le plan de réalisation de l’échéance de la réconciliation nationale, depuis la signature du cessez-le-feu, a permis aux compagnies énergétiques mondiales de renouer avec le travail en Libye et d’exercer les activités d’exploration, de production et de développement ».

En vue de consolider les capacités de production de son pays, M. El-Menfi a mis en avant « l’élaboration en cours d’autorisations d’exploration, durant l’année 2024, pour de nouvelles découvertes prometteuses dans la pétrole et le gaz en onshore et en offshore ». A cette occasion, le président du Conseil présidentiel libyen a souligné la contribution de son pays à la consolidation de la sécurité énergétique, en collaboration avec les partenaires en Afrique et les Etats de l’Ouest de la Méditerranée, en vue de réaliser la coopération qui permettra aux producteurs africains d’accéder aux marchés mondiaux et européens. Il a, en outre, fait part de la disponibilité de la Libye à se concerter autour de ce partenariat, à même de concrétiser l’intérêt commun entre nombre d’Etats producteurs et consommateurs, à même de conforter le niveau de l’utilisation du gaz naturel, en tant que ressource centrale de l’énergie propre, à l’effet de contribuer à relever les défis des changements climatiques.

APS

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page