À la unePolitique

Usage pacifique de l’énergie nucléaire : le soutien de l’Algérie aux efforts de l’AIEA réaffirmé

Le délégué permanent de l’Algérie à Vienne, Larbi Latroch a réaffirmé, lors de la participation de la délégation algérienne aux travaux  de la 67e session de la conférence générale de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), le soutien de l’Algérie aux efforts de l’Agence pour que les pays en développement puissent bénéficier davantage de l’usage pacifique de l’énergie nucléaire, notamment dans les domaines de la santé, de l’agriculture, des ressources hydriques et de l’environnement.

Lors du débat général de la 67e session de la conférence générale de l’AIEA dont les travaux ont débuté le 25 septembre à Vienne, l’ambassadeur Latroch a salué le niveau d’exécution des activités de coopération technique avec l’Agence conformément aux priorités nationales pertinentes, mettant en exergue les différents efforts consentis  par l’Algérie pour renforcer les capacités relatives à l’usage pacifique de la technologie nucléaire. Il a souligné que « l’Algérie accompagne l’Agence dans le processus de renforcement des capacités des pays africains frères notamment dans le domaine de la médecine radiologique à travers la formation disponible dans les centres nationaux spécialisés ».
Dans le cadre de la présidence tournante de l’Algérie de l’Accord régional de coopération pour l’Afrique sur la recherche, le développement et la formation dans le domaine de la science et de la technologie nucléaires (AFRA) à partir de septembre 2023, M. Latroch a mis en avant la détermination de l’Algérie à poursuivre ses efforts visant à accompagner nos frères africains dans le domaine des sciences et des applications nucléaires.

R.N.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page